Pourquoi le document unique et le registre de sécurité sont obligatoires