Tout savoir sur la formation gestes et postures INRS

homme sur la route portant un casque

Le secteur industriel présente un accroissement des plaintes internes sur les conditions de travail des salariés. De plus en plus fatiguées, un grand nombre de victimes du TMS ne parviennent plus à accomplir les tâches quotidiennes. Les responsables optent désormais pour la formation gestes et postures du programme INRS.

 

L’apogée de la formation gestes et postures

Dans le cadre d’une amélioration sur l’organisation du travail, les entreprises et les dirigeants recherchent une technique de prévention des risques de trouble musculosquelettiques. Les troubles proviennent généralement des gestes habituels qu’un salarié effectue (la portée de lourdes charges ou le soulèvement de caisses et de cartons, par exemple). Qu'importe l’origine, les incapacités du personnel viennent à réduire la production, voire le rendement de la société.

C’est pourquoi la formation gestes et postures doit obligatoirement accompagner les entreprises industrielles, et ce tout au long du processus, jusqu’à la diminution des accidents. Le programme comprend un ensemble de techniques de manutentions manuelles idéales pour avoir la bonne posture durant les heures de travail.

 

L’INRS et la formation gestes et postures

D’une confrontation d’idéologie, les encadrants conclurent que la maladresse provient des incompétences des salariés. Du fait que la formation gestes et postures ne concerne qu’une unité du personnel, la faille n’est donc pas du côté des conditions de travail. De ce point de vue que l’INRS et l’organisme de formation professionnelle décident d’améliorer les programmes liés aux gestes et postures des salariés.

Le nouveau système se penche donc vers l’analyse globale du travail, de l’identification des failles et de la proposition d’une recommandation rapide pour l’entreprise. L’objectif principal étant de prévenir des risques liés à l’activité physique. Ce programme analyse la source de toutes maladies professionnelles, en visant à améliorer les gestes et postures durant les heures de travail.

 

La formation gestes et postures : pour qui ?

En théorie, le programme s’adresse à tout le personnel souhaitant améliorer leurs mouvements et attitudes professionnelles. La formation est tout particulièrement bénéfique pour les transporteurs manuels de charges et les personnels de la manutention lourde.  L’entreprise peut également décider d’envoyer une référence pour être formateur au sein de son équipe.

Le dirigeant de l’entreprise peut tout aussi bien faire appel à des formateurs certifiés, venants des organismes de santé social. Ainsi, l’ensemble du personnel simule le partage et l’animation de la posture idéale. Il faut bien mettre en question la productivité et les heures passées à la formation.

 

Comment se déroule la formation gestes et postures INRS ?

Pour les deux premières options, la formation se déroule au niveau de l’INRS, avec des formations courtes et payantes, des heures fixes et non consécutives. Durant les 14 heures réparties sur trois jours, les participants se forment dans la théorie et la pratique. En ces délais, ils entament sur la formation gestes et postures et étudient les préventions des risques liées à l’activité physique. Les formateurs externes, quant à eux, peuvent être moins onéreux et sans charges.

 

Sécutop vous propose des devis sur chacune de votre décision, puis à vous d’opter pour la meilleure solution afin de garder le rythme du travail et l’environnement des salariés.